Burkina Faso : l’opposition politique monte au créneau et demande la démission du premier ministre et du ministre de la défense.

Burkina Faso : l’opposition politique monte au créneau et demande la démission du premier ministre et du ministre de la défense.

Il y a quelques jours, le Burkina Faso a été frappé par une terrible attaque terroriste qui a fait une centaine de morts. L’incursion djihadiste s’est déroulée au nord du pays dans le village de Solhan situé près de la frontière avec le Niger. Selon les sources gouvernementales, le bilan de l’attaque terroriste de Solhan fait état de 132 morts, mais d’après des sources locales, le bilan serait beaucoup plus lourd avec 160 morts.

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à une recrudescence des attaques djihadistes. Le pays des hommes intègres est embourbé dans un cycle vicieux et les autorités semblent dépassées par la situation.

Tout récemment, au cours du dialogue politique entre les partis de l’opposition et de la majorité présidentielle, l’opposition a demandé purement et simplement la démission du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré et du ministre de la Défense Cheriff Sy.

D’après Eddie Komboigo, vu l’évolution de la situation sécuritaire, ces deux personnalités de l’État doivent rendre le tablier et faire place à de nouvelles compétences pour sauver le navire Burkina Faso.

Amos Traoré (Mci News)

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR