Nouvelle attaque jihadiste au Nord-Est du pays

Nouvelle attaque jihadiste au Nord-Est du pays

Le Burkina Faso continue de subir de plein fouet les incursions armées des groupes terroristes sur son territoire. Depuis 2015, le pays des Hommes Intègres est confronté à ce phénomène d’insécurité récurrent qui s’est propagé à l’ensemble des pays de la zone du sahel.

Cette situation d’instabilité a entraîné le déplacement de plus d’un million de personnes et les premières autorités du pays peinent à apporter une réponse appropriée à cette situation. Ces dernières semaines, en plus des attaques coordonnées, les combattants jihadistes essayent de gagner la confiance des populations locales pour affaiblir encore plus le peu d’autorité de l’État qui restait.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le nord-est du Burkina a été frappé par l’honneur. En effet, des individus armés non identifiés ont attaqué un petit village qui est situé dans la commune de Tin-Akoff. Ces individus armés ont ensuite froidement abattu environ une quinzaine de personnes, un blessé a également été enregistré.

Un responsable sécuritaire a livré à des médias locaux qu’un autre petit village, toujours situé à Tin-Akoff a subi la furie de combattants terroristes. Le cycle infernal s’est poursuivi ce mercredi 19 mai lorsque des éléments des forces de défense et de sécurité ont été pris pour cible dans cette même région de l’Est.

En effet, des informations émanant du haut commandement de l’armée ont indiqué qu’un convoi du détachement militaire de Matiakoali (région de l’est) fut visé par un engin explosif. En effet, un véhicule du détachement militaire a sauté sur une mine artisanale occasionnant des dégâts importants.

De plus, il ressort qu’un militaire a perdu la vie avec le décompte de plusieurs blessés. La zone jouxtant Tin-Akoff est régulièrement frappée par les incursions terroristes et la situation ne fait que s’enliser.

Amos Traoré ( Mci News )

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR