Crise au Tigré : Le conflit “israélo-palestinien” africain

Crise au Tigré : Le conflit “israélo-palestinien” africain

Le Tigré, cette région du Nord de l’Éthiopie en proie de guerre, est le théâtre de conflits armés depuis Novembre 2020.

Le prix Nobel de la paix, Abyi Ahmed, actuel premier ministre avait lancé une attaque pour déloger le Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), parti qui occupe la région et qui ne reconnaît pas le pouvoir actuel.

De nombreuses exactions contre la population civile, près de 5 millions de personnes ont à ce jour besoin d’aide humanitaire.

Situation que le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a qualifié d’horrible, lors du point de presse bi-hebdomadaire de l’organisation à Genève.

“Au moment où nous parlons, la situation dans le Tigré éthiopien est, si je devais utiliser un seul mot: horrible ! Tout à fait horrible” a-t’il déclaré.

De centaines de milliers de personnes ont été expulsées de chez elles et la malnutrition fait ravagé dans cette zone faisant ainsi monter le taux de réfugié au Soudan voisin.

Pendant que le monde entier parle de Covid-19, la pandémie n’est pas d’actualité dans une zone où la population n’a pas accès aux services de santé.

Une zone coupée du monde et surtout à l’aide humanitaire.
Encore une fois, on assiste à l’impuissance d’une Union Africaine qui assiste à ça qu’on pourra traiter de crime contre l’humanité.

Quant l’Union Européenne, elle a dénoncé les agissements du gouvernement fédéral Ethiopien en demandant des sanctions contre la violation du droit humanitaire international.

Pour l’heure là situation actuelle dans cette zone a une coloration israélo-palestinienne.

Falikou Fadiga (Mci News)

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR