Disparition de Hamed Bakayoko : Un véritable casse tête pour Alassane Ouattara

Disparition de Hamed Bakayoko : Un véritable casse tête pour Alassane Ouattara


La Côte d’Ivoire est toujours sous le choc après le décès brusque de l’ancien premier ministre, Hamed Bakayoko. À l’annonce du décès d’Hambak, l’onde de choc fut terrible en Côte d’Ivoire, mais aussi dans toute l’Afrique où l’ex-premier ministre était très influent.

Par son poids politique et le rôle qu’il a eu à jouer dans l’histoire récente de la Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko était un pilier essentiel du pouvoir d’Alassane Ouattara.

Ce dernier, selon son entourage, est très peiné par la mort de celui qui était considéré comme son successeur légitime. En moins d’un an, Alassane Ouattara a perdu deux fils spirituels, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko, qui étaient censés incarner le renouveau politique du RHDP.

De nombreuses pensées doivent se bousculer actuellement dans la tête du chef de l’État ivoirien. Pour ne pas laisser un vide constitutionnel, monsieur Ouattara a procédé à la nomination de Patrick Achi au poste de premier ministre et Téné Birahima Ouattara a été propulsé à la tête du ministère de la Défense.

Alassane Ouattara avait sans doute tracé une feuille de route dans laquelle Hamed Bakayoko avait un grand rôle à jouer. La mort en a décidé autrement et Alassane Ouattara, malgré le contexte de tristesse va devoir dans les jours à venir réajuster son équipe gouvernementale, pour conduire la Côte d’Ivoire à bon port.

Mci News

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR