En l’absence de leaders charismatiques, la France obligée de reprendre sa coopération avec les putschistes

En l’absence de leaders charismatiques, la France obligée de reprendre sa coopération avec les putschistes

Après avoir suspendu sa coopération militaire avec l’armée malienne en Mai dernier, la France vient de se rétracter et a annoncé vendredi dernier de reprendre toutes ses opérations conjointes avec le Mali.

Cette décision est animée par l’effort et les engagements des autorités maliennes de transition cautionnés aujourd’hui par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

La France semblerait abandonner son boycott contre cette transition dirigée par le colonel Assimi Goita, qui aujourd’hui semblerait être intouchable et incontestable.

Mais pour la stabilité au Sahel, il est impératif que cette collaboration reprenne avait annoncé les autorités maliennes.

“La France reste pleinement engagée, avec ses alliés européens et américains, aux côtés des pays sahéliens et des missions internationales”, pour combattre les groupes jihadistes qui sévissent au Sahel, a conclu vendredi le ministère des Armées dans son communiqué.

Après deux coups d’état à son actif et la reprise de la coopération militaire avec la France, le colonel Assimi Goita et la transition malienne n’aura plus rien à craindre.

Falikou Fadiga (Mci News)

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR