Le retour triomphal d’un géant gênant de la politique ivoirienne dans son village natal

Le retour triomphal d’un géant gênant de la politique ivoirienne dans son village natal

Le retour tant attendu des pro- Gbagbo s’est enfin réalisé. Des milliers personnes ont accueilli triomphalement l’ex-président ivoirien,de retour dans son villa natal Mama,dimanche dernier.

C’est un Laurent Gbagbo visiblement très heureux qui s’est directement dirigé sur la tombe de sa mère Maguerite Gado, décédée en 2014 pendant qu’il était en prison à la Haye.

Laurent Gbagbo s’est ensuite prononcé hier lundi pour la première fois de son odyssée hollandaise.
Affirmant qu’il avait été envoyé à La Haye car “il fallait écarter un homme gênant”.

“La CPI, ce n’était pas sérieux, il fallait écarter un homme gênant, un concurrent gênant, alors on m’a mis là-bas”, a déclaré M. Gbagbo.

Rassurant et très confiant, l’ex-président ivoirien a déclaré aux chefs traditionnels n’avoir pas de regrets, “je ne regrette pas, parce que si j’étais revenu avec un titre de criminel, c’est vous tous ici qui alliez avoir honte” a t’il ajouté.

Une mission de réconciliation nationale lui a été assignée par les chefs traditionnels.

“C’est sa présence qu’on attendait pour la réconciliation.Il faut qu’il s’appuie sur sa popularité pour appeler le peuple ivoirien à la réconciliation totale”, a déclaré à l’AFP Joseph Goli Obou, le “chef des terres” de Mama.

Un retour triomphal dans son village, avec aucun incident déploré, peut on dire véritablement dire que la Côte d’Ivoire est sur le chemin d’une réconciliation véritable ?

Un futur très proche nous le dira.

Falikou Fadiga (Mci News)

Share This

COMMENTAIRES

Wordpress (0)
MCI NEWS AFRIQUE

GRATUIT
VOIR